lexique

Greffage

Consiste à assembler le bourgeon d’une variété de vigne souhaitée (appelé «greffon») au pied d’une autre variété (appelé «porte-greffe») choisie pour des caractéristiques telles que la résistance au phylloxéra et l’adaptation aux sols et au climat. Le raisin et le vin des vignes greffées conservent les caractéristiques organoleptiques du greffon. Sous le point de greffe, la résistance des racines provient de la variété du porte-greffe.

 

Hybride

Les vignes sont capables de se reproduire par pollinisation croisée à la fois dans la nature et avec une intervention humaine délibérée. Le pollen d’une variété mâle est appliqué sur le pistil d’une variété femelle pour créer des pépins dans les raisins. Chaque plant est une combinaison génétique unique qui donne naissance à une nouvelle variété. Il s’agit d’un processus ancien dans la nature et non d’un processus de laboratoire comme les OGM. Si cette variété est jugée désirable, elle est ensuite reproduite par voie végétative, généralement par bouturage de la vigne mère.

Hybride Producteur Direct

Les vignes sont capables de se reproduire par pollinisation croisée à la fois dans la nature et avec une intervention humaine délibérée. Le pollen d’une variété mâle est appliqué sur le pistil d’une variété femelle pour créer des pépins dans les raisins. Chaque plant est une combinaison génétique unique qui donne naissance à une nouvelle variété. Il s’agit d’un processus ancien dans la nature et non d’un processus de laboratoire comme les OGM. Si cette variété est jugée désirable, elle est ensuite reproduite par voie végétative, généralement par bouturage de la vigne mère.

Phylloxéra

Le phylloxéra de la vigne (Daktulosphaira vitifoliae) est un insecte semblable à un puceron qui se nourrit des racines. Les variétés nord-américaines y sont peu sensibles mais les variétés européennes (Vitis vinifera) n’y résistent pas.

Mildiou

Maladie causée par le champignon Plasmopara viticola, indigène d’Amérique du Nord où les vignes ont développé une tolérance. Lorsqu’il s’est propagé en Europe au XIXe siècle, il a causé d’énormes dégâts aux cultures, en particulier dans les régions à forte humidité et pluviométrie estivale.

Des scientifiques français ont découvert que le sulfate de cuivre était un moyen de lutte efficace.

Oïdium

Un autre champignon nord-américain (Uncinula necator) devenu un fléau dans les vignobles européens à partir du 19ème siècle. Contrairement au mildiou, ce champignon n’a pas besoin de pluie pour se reproduire et se propager. Il constitue donc le principal problème fongique dans les climats méditerranéens. La première méthode de lutte a consisté à protéger le feuillage et les fruits par des pulvérisations de soufre.

Piwi

Acronyme du mot allemand « Pilzwiderstandsfähig », signifiant littéralement « capable de résister aux champignons ». Les cépages résistants aux maladies de la vigne sont donc regroupés sous cette dénomination. Issus de croisements multiples entre des cépages nobles et des vignes plus rustiques, voire sauvages, ces nouveaux cépages bénéficient d’une résistance naturelle aux maladies les plus dévastatrices de la vigne que sont le mildiou et l’oïdium.

.