• Stéphan Balay

Midi Libre - Unis par l'amour de la dive bouteille

Quelques lignes élogieuses au lendemain de l'avant-première à Alès (30)

« Si je devais employer un terme de vin, je dirais que ce documentaire est pour l'instant

un petit primeur ». Stéphan Balay, l'auteur du documentaire Vitis prohibita, présentait mardi, au Cinéplanet, son jeune film consacré aux cépages interdits. Un primeur qu'une sortie nationale, début juin, pourrait transformer en Grand cru tant le film révèle, via de nombreux témoins de par le monde, l'absurdité de cette interdiction prononcée au sortir de la guerre.


« J'ai toujours vu une bouteille de Clinton sur la table », sourit le garçon originaire de Meyrannes en évoquant le point de départ de son documentaire. Un film qui vient soutenir la récente démarche du syndicat des vins en IGP Cévennes réclamant auprès de Bruxelles la levée de cette interdiction devant les qualités de résistance de ces cépages offrant une réponse au défi de la viticulture de demain. Des vins du pays dont les palais ont pu mesurer la qualité contrairement aux idées reçues professées par des esprits chagrins.


STÉPHANE BARBIER – Midi Libre 13 mars 2019

Midi Libre - Unis par l'amour de la dive bouteille.

© Lumière du Jour 2018 - 2019