• Stéphan Balay

Quand le Clinton tourne bon vinaigre

Avril 2018 - Quelque part en France.


Denise* m'a contacté il y a quelques semaines pour me parler de son vinaigre de Clinton, aux senteurs de framboise. Pris de curiosité je suis allé le goûter. Ma première réaction en me voyant proposer de le déguster pur à la petite cuiller a été, dans mon esprit, un élan de rejet. Mais une fois en bouche... comment dire... ce fut un feu d'artifice !


Beaucoup moins aigre et acide que les vinaigres du commerce, pas du tout agressif comme je l'imaginais, ce vinaigre de Clinton, naturel, est un festival de saveurs pour les papilles, avec de forts arômes de fruits rouges et de mirabelle. Il se marie parait-il parfaitement avec une échalote finement coupée sur une huître.


Problème : a-t-on le droit de commercialiser ce produit issu de cépage interdit mais qui n'est pas du vin ? Le film apportera une réponse à ce cas de figure.

* le prénom a été changé

© Lumière du Jour 2018 - 2019